INSTITUT DE BIOLOGIE DU DEVELOPPEMENT DE MARSEILLE

Actualités

Félicitations à nos jeunes et talentueux doctor.e.s

5 étudiants ont soutenu leur thèse avec succès entre septembre 2022 et janvier 2023.
Date de publication

L’IBDM accueille chaque année des étudiants motivés et talentueux et leur offre la possibilité d’effectuer un travail de thèse dans un environnement dynamique et interdisciplinaire. Nous accompagnons les étudiants afin de leur permettre de mener une recherche indépendante et de contribuer à l’avancée des connaissances en biologie.

Retour sur les derniers étudiants qui ont été promus docteur :

Manish Joshi

Titre de la thèse : Double mode de signalisation IMD/NF-кB dépendant de PGRP-LE lors d’une infection bactérienne entérique

Manish a passé 4 ans dans le laboratoire de Julien Royet. Il s est intéressé aux interactions entre procaryotes et eucaryotes. Ces intéractions dépendent d’un dialogue moléculaire entre les motifs associés aux microbes (MAMP) et les récepteurs de reconnaissance de motifs (PRR) de l’hôte. Le peptidoglycane bactérien (PGN) est un MAMP universel détecté par les protéines PGRP. Une mauvaise détection du PGN issue du microbiote est responsable de certaines formes de la maladie de Crohn. Alors que les cascades de signalisation activées suite aux interactions PGN/PRR sont bien caractérisées, les événements subcellulaires nécessaires pour traduire ces étapes de détection en activation de gènes cibles demeurent inconnues. En utilisant un modèle d’infection entérique chez la drosophile, Manish a montré que les bactéries associées à l’intestin peuvent induire l’agrégation intracellulaire du PGRP-LE. Il a constaté que ces agrégats colocalisent avec le marqueur d’endosome précoce Rab5. Son analyse fonctionnelle in vivo démontre que si certains gènes cibles du PGRP-LE peuvent être activés indépendamment de Rab5, d’autres ont besoin de l’action combinée du PGRP-LE et de Rab5 pour être transcrits. Les résultats de Manish montrent comment une même interaction ligand/récepteur peut activer de manière différentielle des gènes cibles en fonction de la voie intracellulaire qu’il suit.

Paul de Boissier

Titre de la thèse : Évolution des motifs protéiques dans leur contexte structural : de la fouille des données disponibles à la prédiction de motifs spécifiques de phénotypes
Équipe Habermann: Biologie computationnelle

Paul de Boissier a soutenu sa thèse à la fin du mois de novembre, après 3 courtes années marquées par le COVID ! Paul a rejoint le laboratoire en tant que M2, et il était surtout intéressé par la biologie évolutive. Comme projet, il a décidé de travailler sur l’évolution des motifs protéiques, ces petites séquences courtes dont toutes les protéines ont besoin pour interagir avec leur environnement. Il s’est demandé si l’évolution des motifs protéiques était liée au contexte structurel de la région protéique dans laquelle ils se trouvent : est-elle plus désordonnée, les motifs protéiques évoluent-ils plus rapidement ? En dehors de son sujet principal, Paul était présent partout où une question d’évolution se posait. Il a par exemple étudié l’évolution de la grande protéine Titin avec l’équipe Schnorrer et, dans le cadre d’une collaboration avec l’équipe de Tam Mignot, il a également contribué à identifier les composants du système Kill, un appareil bactérien nécessaire au prédateur Myxococcus xanthus pour tuer ses proies. Enfin, si vous voulez en savoir plus sur les bases de données orthologiques, où vous pouvez trouver les orthologues et les paralogues de votre protéine préférée, vous devriez lire sa revue.

Mathieu Loizeau

Titre de la thèse : Transformations des informations sensorielles par le réseau intraglomérulaire du bulbe olfactif chez la souris

Mathieu Loizeau a soutenu sa thèse le 15 décembre 2022. Il a rejoint l’équipe Cremer en 2019 grâce à une bourse de thèse fournie par CENTURI, travaillant sous la supervision de Jean-Claude Platel. Son objectif était d’étudier le rôle d’un sous-type d’interneurones du bulbe olfactif, les cellules à touffes externes glutamatergiques, dans la perception des odeurs. En utilisant une approche complexe, basée sur l’imagerie in vivo directement dans le cerveau vivant de la souris, il a démontré que ce type de neurones présente un large spectre de réponses à différents types d’odeurs. Il a également constaté que ces neurones sont progressivement recrutés en fonction de la concentration de l’odeur, et que ce comportement est stable dans le temps. Cela suggère l’existence d’une carte d’activité stable dans le bulbe olfactif, qui est spécifique à un type et à une concentration d’odeur donnés, ce qui constitue une étape importante vers la compréhension de la manière dont le cerveau traite les différentes odeurs que notre nez rencontre à chaque instant. Mathieu envisage de poursuivre sa carrière scientifique en effectuant un postdoc dans un laboratoire international de premier plan.

Océane Mercier

Titre de la thèse : Conséquences des altérations de la myéline suite à un épisode transitoire de démyélinisation sur les fonctions cognitives chez la souris adulte

Océane Mercier a soutenu le 9 décembre 2022 sa thèse de doctorat portant sur l’étude des conséquences des altérations de la myéline sur les fonctions cognitives à la suite d’un épisode transitoire de démyélinisation chez la souris adulte. Il est connu que la myéline joue un rôle crucial dans la communication des réseaux de neurones en favorisant la conduction du signal nerveux. Dans le cerveau adulte, l’intégrité et le remodelage de la myéline sont importants dans les grandes fonctions cognitives comme l’apprentissage et la mémoire. Océane a rejoint l’équipe « Cellules souches et réparation » de Pascale Durbec en 2018 pour son M2 afin de développer des tests comportementaux permettant d’étudier l’effet de la perte de la myéline dans un modèle murin de Sclérose en Plaques. Les travaux de thèse d’Océane ont porté sur l’étude du lien entre les altérations de la myéline et les fonctions cognitives. Océane à combiné des approches comportementales chez la souris, biochimiques, histologiques et électrophysiologiques pour démontrer que la démyélinisation de réseaux neuronaux, induit des déficits cognitifs à long terme associés à des altérations de la myéline régénérée. Ces données sont importantes car elles permettent de mieux expliquer pourquoi certains patients atteints de Sclérose en Plaques présentent des déficits cognitifs et notamment des troubles de la mémoire. Suite à une présentation orale claire et didactique et une discussion scientifique très intéressante avec les membres du Jury, Océane s’est vu décerné le grade de Docteur de l’Université d’Aix-Marseille. Le jury l’a félicité pour la qualité de son travail et la richesse des échanges. Océane va encore rester quelques mois à l’IBDM afin de finaliser la publication de ses travaux.

Jordan Molitor

Titre de la thèse : Dysfonctionnement des interneurones cholinergiques du striatum comme substrat neuronal dans les troubles du spectre autistique en lien avec la délétion du gène Tshz3

Jordan Molitor a obtenu son doctorat en neurosciences le 16 décembre 2022, après 4 années à l’IBDM où il à travaillé sur des modèles murins de troubles du spectre de l’autisme (TSA) basés sur la délétion conditionnelle de Tshz3, un gène lié aux TSA. Jordan a rejoint l’IBDM en tant qu’étudiant M2 en janvier 2019, date à laquelle il a commencé sa formation avec Paolo Gubellini pour obtenir son master en neurosciences. Il a ensuite obtenu une bourse pour poursuivre son travail en tant que doctorant en Neuroscience, sous la supervision de Paolo Gubellini et Xavier Caubit, dans le cadre d’un projet collaboratif impliquant les équipes Kerkerian-Le Goff et Fasano. Il s’intéresse aux TSA et, avec son travail, il a contribué à découvrir de nouveaux substrats neuronaux des symptômes qui les caractérisent. En particulier, il a montré que les comportements répétitifs/stéréotypés sont liés au dysfonctionnement des interneurones cholinergiques du striatum, la principale structure d’entrée des ganglions de la base. Il a caractérisé la manière dont les interneurones cholinergiques sont affectés par la perte de Thsz3 en termes de propriétés électrophysiologiques, de localisation topographique dans le striatum et d’origine développementale, fournissant ainsi des informations importantes sur la physiopathologie des TSA et ouvrant plusieurs perspectives intéressantes pour leur traitement. À l’avenir, Jordan aimerait intégrer le monde de l’industrie pharmaceutique, et en particulier se concentrer sur les troubles psychiatriques, neurodégénératifs et neurodéveloppementaux.

Catégories

Dernières publications

Vangl2 short and long

La traduction commence par une Méthionine: Vrai, mais pas toujours, comme le montre une étude sur Vangl2.

AGENDA

OFFRES D'EMPLOI

TWITTER

20/03/2024

Vangl2 short and long

La traduction commence par une Méthionine: Vrai, mais pas toujours, comme le montre une étude sur Vangl2.