INSTITUT DE BIOLOGIE DU DEVELOPPEMENT DE MARSEILLE

Actualités

Redéfinition des jonctions épithéliales par nanoscopie

Les équipes Lenne et Le Bivic démontrent une nouvelle organisation pour les jonctions d'adhérence intestinales.
Date de publication

La zonula adherens (ZA), un module fondamental de l’adhésion entre cellules épithéliales initialement observé dans les cellules intestinales, est supposée comprendre une seule ceinture d’actine contractile liée par la E-cadhérine-caténine à celles des cellules voisines. En réévaluant cette structure par microscopie à super-résolution sur des échantillons intestinaux, Pierre Mangeol et l’équipe Lenne et Le Bivic montrent que la ZA est constituée de deux ceintures distinctes de complexes adhésifs, l’une basale avec l’E-cadhérine et l’autre apicale avec la nectine-afadine. Contrairement à la vision des livres classiques de biologie, la ceinture d’actine principale s’aligne sur la nectine et l’afadine, et non sur l’E-cad-caténine. Les auteurs montrent en outre que cette organisation dépend de l’état de maturation des cellules et que la ZA des manuels de biologie correspond à un état moins mature de la jonction intestinale et ils ont ainsi décidé d’appeler la jonction trouvée dans les cellules matures la zonula adherens matura. Des perturbations génétiques et physiques montrent que l’afadine est essentielle pour la transmission de la force à travers les jonctions cellulaires. Ces travaux redéfinissent l’architecture de la ZA intestinale et incitent à réévaluer la façon dont les forces se propagent au sein d’un feuillet épithélial.

Catégories

Dernières publications

Vangl2 short and long

La traduction commence par une Méthionine: Vrai, mais pas toujours, comme le montre une étude sur Vangl2.

AGENDA

OFFRES D'EMPLOI

TWITTER

20/03/2024

Vangl2 short and long

La traduction commence par une Méthionine: Vrai, mais pas toujours, comme le montre une étude sur Vangl2.