Membres de l'équipe

EA
ahmed-fatmi-square
Laurence_ Had_square
xavier-caubit-square

Réseaux de régulation transcriptionnelle dans le développement et les maladies

Notre laboratoire vise à comprendre les mécanismes qui contrôlent le développement normal et comment leur dérégulation provoque des maladies, avec un intérêt particulier pour le syndrome de délétion 19q12 caractérisé par des malformations congénitales du tractus rénal et le trouble du spectre autistique, qui sont associés à l'haplo-insuffisance du gène TSHZ3.

Notre laboratoire vise à comprendre les mécanismes qui contrôlent le développement normal et comment leur dérégulation provoque des maladies. Nous avons identifié un nouveau syndrome de délétion du chromosome 19q12 (19q12DS). Ce syndrome est une maladie génétique rare causée par l’absence d’une copie du gène TSHZ3. Les symptômes les plus fréquents chez les personnes atteintes du 19q12DS sont les malformations congénitales de l’appareil rénal (CAKUT) et les troubles du spectre autistique (TSA). Le TSA résulte d’anomalies du développement neurologique. Il se caractérise par des déficits dans les interactions sociales et des comportements, intérêts ou activités restreints et répétitifs. Le diagnostic de l’autisme est principalement clinique et basé sur des observations comportementales. À ce jour, il n’existe aucun traitement pour les TSA. Comme la physiopathologie des TSA est complexe, nous avons généré des souris dépourvues d’une copie du gène Tshz3 pour modéliser le syndrome. La caractérisation de ces souris a confirmé la présence de déficits dans l’interaction sociale et les comportements répétitifs et des champs d’intérêt restreints, ainsi que des anomalies des voies urinaires. Notre objectif principal est d’acquérir plus de connaissances sur “où, quand et comment” le gène Tshz3 est essentiel pour le développement et la fonction de certains circuits neuronaux et du tractus rénal comme base pour la recherche de nouvelles stratégies de traitement.

À cette fin, nous effectuons une caractérisation moléculaire, cellulaire et comportementale détaillée de nouveaux modèles de souris Tshz3. Cette approche a déjà permis de découvrir que 1) la délétion postnatale de Tshz3 chez la souris entraîne des déficits dans l’interaction sociale et les comportements répétitifs et 2) la perte de fonction de Tshz3 dans les neurones de projection corticaux est responsable des déficits d’interaction sociale, tandis que sa perte dans les interneurones cholinergiques du striatum produit des comportements répétitifs.

Interneurones cholinergiques striataux positifs pour TSHZ3 (rouge) et CHAT (vert)

Publications

Nos dernières publications

Actualités

de l'équipe

Membres de l'équipe

Ils dirigent nos recherches

Alumni

Ils ont contribué à nos activités
Elise Arbeille
MCU - AMU, IBDM
Irene Sanchez-Martin
Post-doc à la Icahn School of Medicine at Mount Sinai, NY, USA
Teddy Fauquier
Ingénieur, Marseille Génétique Médicale UMR_S910, Marseille France

Les organismes qui nous financent

Ils soutiennent nos recherches

Galerie