INSTITUT DE BIOLOGIE DU DEVELOPPEMENT DE MARSEILLE

Actualités

Qiyan Mao a été reçue au concours chercheurs CNRS (CRCN) 2023

De post-doctorante (bourse AFM-Téléthon) à chercheuse au CNRS : Qiyan Mao fait progresser la recherche sur les muscles humains grâce à des approches en mécanique moléculaire et tissulaire.
Date de publication

Après avoir obtenu sa licence de l’Université de Pékin, Qiyan Mao poursuit son doctorat en biologie du développement du poisson-zèbre dans le groupe dirigé par Robert Ho, à l’Université de Chicago.

Fascinée par la régulation mécano-chimique de la polarité tissulaire, elle rejoint le groupe de Thomas Lecuit à l’IBDM en tant que post-doctorante en 2014. Elle y a co-découvre un nouveau complexe de récepteur de surface cellulaire qui instruit la polarité planaire auto-propageante chez la Drosophile.

Pendant cette période, elle a deux enfants ! Après son deuxième congé de maternité, elle rejoint le groupe de Frank Schnorrer à l’IBDM en tant que post-doctorante en 2019 pour piloter un nouvel axe de recherche sur le développement des muscles humains.

Elle découvre une auto-organisation inattendue dans les muscles squelettiques dérivés de cellules souches pluripotentes induites (iPSC) humaines, médiée par une rétroaction contrôlée par la tension.

Par la suite, elle obtient une bourse postdoctorale AFM-Téléthon en 2022 ainsi qu’un poste de chercheuse au CNRS en 2023.

En tant que chercheuse, elle vise à établir le muscle humain comme un nouveau paradigme morphogénétique organisé par la mécanique moléculaire, cellulaire et tissulaire.

Catégories

Dernières publications

AGENDA

Surbhi

In the brain, neurons communicate through synapses. In response to

OFFRES D'EMPLOI

TWITTER